bannière

Gambling School tome 1&2 de KAWAMOTO Homura et NAOMURA Toru

Le 08/07/17 à 21:26:14 par Shinobivdk
image d'article

Lorsque j’ai appris que Gambling School allait sortir j’ai été fasciné. Fasciné, presque envoûté par ces jaquettes laissant apparaître une silhouette de jeune femme quasi démoniaque, tant le rouge est mis en valeur. Après avoir succombé au sort que m’avait jeté cette femme, il est temps pour moi de vous décrire mon ressenti face à ce démon du jeu.

Synopsis, tome 1

Dans cette école, ce ne sont ni les résultats scolaires ni les performances sportives qui comptent, mais les prouesses aux jeux de hasard. Des sommes parfois colossales peuvent être pariées. Les élèves les plus forts sont enviés, les plus faibles persécutés. Yumeko, une nouvelle élève, est immédiatement placée sur la liste des personnalités à surveiller. Étrangement, elle ne semble pas être là pour « gagner », mais par pur amour du jeu et de l’excitation…

Avis

Gambling School nous présente une école d’élite dans laquelle la réussite sociale de l’élève est assurée par la somme d’argent qu’il possède. Une idée originale loin d’être sous-exploitée puisque l’école possède sa propre hiérarchie tout de même basée sur celle d’un lycée Japonais classique. Ainsi on trouvera au sommet, la présidente, suivi par les membres du conseil des élèves, pour avoir tout en bas de l’échelle, les bêtes, croulant sous les dettes, malheureux perdants au jeux d’argents que pratiquent les élèves. Lors de la lecture on retrouvera donc des thèmes classiques comme, l’argent, les dettes, l’ascension sociale, la chute sociale, mais aussi le fait de saborder le système. Parce que même si Yumeko est ici pour l’amour du jeu, elle déstabilise un système qui même s’il utilise les jeux, possède l’argent comme clé de voûte. Même si personnellement, j’aime les différents thèmes abordés, il est vrai que de prime à bord, on pourrait penser que c’est du déjà vu.

Mais Gambling School ne manque pas de piquant, loin de là. A commencer par les jeux proposés. Au cours des deux tomes les élèves vont jouer à différents jeux, des jeux qu'à priori nous connaissons presque tous. Cependant KAWAMOTO Homura fait preuve d’une très grande inventivité, en prenant comme base, des jeux tout à fait classiques comme le shifoumi, le memory ou la roulette (russe ou classique) et en ajoutant des règles particulières pour en faire de tout nouveaux jeux. De plus, le piment desdites parties ne manque absolument pas puisque l’histoire fait preuve à la fois d’un grand sens de la tension dramatique mais aussi du suspense. Sans oublier que l’école est une école composée d’élites prêtes à gagner ou à perdre de grandes sommes. De cette manière les enjeux de chaque partie sont clairement définis et permettent d’ajouter la dernière dose de fluidité à la lecture.

Malgré tout, le meilleur point fort de ces deux premiers tomes de Gambling School est l’ambiance général qui se dégage du titre : Commençons par l’école, de part son utilisation constante des jeux d’argent, l’ambiance me rappelle constamment celle d’un casino américain sans les bandits manchots. Cependant, dans son comportement général, nous avons affaire à un Enfer du jeu. Cet aspect là est transmis grâce aux différents personnages, notamment Yumeko qui bien qu’elle possède un visage d’ange, se transforme vite en le démon envoûtant avide de frisson que l’on peut voir sur les jaquettes. Les autres personnages ne sont d’ailleurs pas en reste, la plupart d’entre-eux possède deux facettes, une qui sert de masque, et une cachée qui est en vérité leur vraies personnalités, égocentriques, avares, ou hautaines, eux aussi de vrais démons dans leur genre.

Pour cela, on peut remercier le travail de  NAOMURA Toru, pour la mise en place de cette ambiance “rouge et noir” un brin sensuelle (Sérieusement, regardez les pages couleurs) couplé à son charadesign. On remarquera aussi son utilisation des gros plans permettant de mettre en lumière, le caractère caché des différents personnages, des gros plan d’ailleurs très centrés sur les yeux des personnages comme pour décrire à quoi ressemble leurs âmes à travers la fenêtre. On remarquera aussi l’utilisation de l'exagération des traits du visage, lors des crises de colère des différents joueurs. La seule très petite fausse note serait la petite touche de fan service, qui pourra en rebuter certains (mais c’est vraiment minime).

Ces deux premiers tomes de Gambling ont vraiment été surprenants, de part son histoire et ses personnages. Le sens du suspense, l’inventivité utilisée pour les jeux et les différents personnages sont de véritables atouts pour l’oeuvre. (Sans oublier Yumeko bien sûr). Si vous aimez les jeux d’argent, le suspense, ou encore les personnages charismatiques, foncez, ne serait-ce que pour connaître cette ambiance si particulière.

Disponible aux éditions Soleil Manga


Commentaires

Xander

Ta chronique est très bien détaillée, je vais peut-être me laisser tenter par le premier tome. Merci :-)
Commenter :