bannière

Mushoku Tensei Tome 1 de RIFUJIN NA MAGONOTE et FUJIKAWA YUKA

Le 17/06/17 à 14:20:53 par Shinobivdk
image d'article

Bonjour à tous, aujourd’hui on va encore parler d’un “isekai” qui plutôt populaire au Japon de ce que j’ai cru comprendre. Alors, c’est encore un isekai mais je trouve qu’il a quelque chose de différent. Voilà pourquoi j’ai décidé de vous en parler.

Synopsis

Pour ce loser anonyme, les 34 années de son existence auront été un ratage total. Lorsqu’il est renversé par un camion fou, il s’attend à finir six pieds sous terre… mais le voilà redevenu bébé ! Désormais appelé Rudeus Greyrat, Il s’est réincarné dans un monde d’épées et de sortilèges, où il va apprendre à maîtriser l’art délicat de la magie, pour lequel il semble avoir un don particulier. Car cette nouvelle vie, Rudeus est bien décidé à ne pas la gâcher ! Et cet enfant qui va grandir sous nos yeux est encore loin de se douter des dangers qu’il va bientôt rencontrer !

Avis

Pour ce premier tome de Mushoku Tensei, le début de l’histoire semble tout à fait classique : nous suivons le protagoniste appartenant à un monde différent du nôtre dans sa vie d’enfant et de tout ce que cela implique. Vie familiale, apprentissage du combat à l'épée et de la magie grâce à une tutrice d’une race différente de la sienne. Malgré tout, alors qu’on pourrait penser que l’on a déjà lu ce genre d’histoire un millier de fois, l’originalité de Mushoku Tensei tient en deux points :

Dans le paragraphe précédent, j’expliquais que le personnage principal appartenait à un monde différent du nôtre. En fait, ce n’est pas tout à fait vrai. Le protagoniste de l’histoire est en réalité un NEET d’une trentaine d’année, qui une fois mort se retrouva réincarné dans un monde différent du sien. (Mais ça, vous le savez si vous avez le synopsis) Et ce qui me plaît, c’est tout simplement qu’il est réincarné et non pas transporté dans un autre monde, comme dans la plupart des isekai du moment. De ce fait, lui ne décide pas découvrir ce qui lui est arrivé et ne décide pas de vouloir rentrer dans son monde. Non, au contraire, il décide de profiter de cette nouvelle vie, pour changer du tout au tout. Et ça c’est vraiment un point que j’apprécie, surtout quand le héros est âgé de 3 ans.

Oui, oui, vous avez bien lu, notre protagoniste est un tout petit enfant, mais un tout petit enfant possédant les capacités intellectuelles d’un homme de 34 ans. Et ça, c’est son deuxième point d’originalité. En effet, l’état dans lequel se trouve notre protagoniste va permettre deux choses. La première est du côté de l’humour, parce qu’il faut bien l’avouer, un bambin avec une répartie cinglante, ça ne court pas les rues. Mais en plus de ces dialogues plutôt sympathiques, l’auteur met à profit la petite taille de notre héros pour oser des blagues légèrement graveleuses mais qui font sourire (même si quelques-unes sont un peu de trop) . Mais la petitesse de notre héros et surtout son âge, nous offre une histoire où l’on pourra suivre la nouvelle croissance de notre héros, en tout cas je l’espère, car cela donnera un très bon scénario.

Et justement, parlons-en du scénario de ce premier tome. Au départ, je le trouvais assez classique dans son déroulement, surtout dans la phase d’apprentissage de notre héros. Mais malgré tout, l’histoire possède quelques fulgurances assez peu vus dans d’autres oeuvres. Même si notre héros ne possède pas encore d’objectif précis, la lecture est loin d’être ennuyeuse même si elle ne brille pas par son dynamisme. Ce n’est que le premier tome et la première brique est posée, on sent que cette histoire durera longtemps et j’espère qu’elle ne me décevra pas. L’histoire se permet toutefois de nous donner quelques informations sur les mentalités de ce nouveau monde et nous présente une flopée de personnages hauts en couleurs que je serai ravi de voir s’étoffer.

Ce premier tome de Mushoku Tensei ne m’a pas déçu. Avec un scénario qui arrive à se démarquer grâce à son personnage principal et des rebondissements parsemant la lecture, je n’ai pas vu le temps passer. Je ne sais pas où l’histoire va me mener mais j’ai hâte de le savoir et de retrouver cet univers. (Surtout, vu la fin du tome)

Disponible aux éditions Doki-Doki


Commentaires

Neko

Bon, c'est déclaré je tente de le prendre dès que je le vois ! En tout cas ça change que le personnage redevienne un enfant tout en gardant les capacités intellectuelles de celui qu'il était avant ^^ On voit bien que le titre ne t'a pas déçu et je te dirai comment je l'ai trouvé dès que je l'aurai lu :)
Commenter :