bannière

Lovely Hair tome 1 de Ema TOYAMA

Le 08/05/17 à 21:38:39 par Shinobivdk
image d'article

Bonjour à tous, vous allez bien, vous avez bien profité de vos premiers week-end de trois jours (ou plus) ? Pour ce premier avis du mois de Mai, je vais vous parler d’un shoujo, un genre que je ne lis que très peu. Mais là, le synopsis m’a plu, alors, j’ai décidé de tenter le coup. Voici donc, le synopsis.

Synopsis

Mashiro vit depuis treize ans confinée dans une pièce unique. Le monde extérieur, elle le découvre à travers les livres et l’étroite fenêtre de sa chambre. Descendante d’une lignée de prêtresses/miko qui accueillent dans leur chevelure dieux et déesses pour leur offrir le repos, Mashiro est un être précieux aux yeux de sa famille... Ou plutôt, un outil irremplaçable. Un jour, enfin, Mashiro ose sortir de sa chambre. À partir de là, de son apparence physique à ses convictions, plus rien ne sera plus comme avant.

Avis

Comme je le disais, je ne lis que très peu de shoujo, il faut vraiment que l’histoire m'intéresse et sorte des clichés du genre. Avec Lovely Hair, c’est l’aspect fantastique qui m’a attiré, et effectivement, le fantastique est bien présent, mais les clichés du shoujo, eux aussi sont là. Mashiro est une jeune fille qui est cloîtrée voire séquestrée chez elle depuis plus d’une dizaine d’année. Après avoir réussi à s’échapper, elle va découvrir le monde en compagnie du Dieu du feu qui vivait dans ses cheveux et d’un majordome extrêmement prévenant. Du fait que Mashiro possède plusieurs Dieux dans sa chevelure, le cliché du harem est visible à des kilomètres, mais ce n’est pas vraiment un défaut puisqu’au final, on sait à quoi s’attendre dans ce genre d’histoire. Mais pour moi, c’est justement dans le côté fantastique que ce premier tome arrive à tirer son épingle du jeu. L’histoire est influencée par les différents mythes et légendes Japonais, et c’est intéressant d’apprendre différents termes et différents dieux au travers de cette histoire. (Même si j'aurais aimé ne pas devoir aller à la fin du tome...) En plus, bien que ce soit un shoujo, ce tome 1 possède quelques scènes de combat à base d’invocations, pouvoir et créatures magiques, ce qui rend le tout assez dynamique. L’autre point plaisant, c’est l’humour. Celui est présent tout au long du tome notamment grâce à la personnalité des personnages (J’y reviendrai plus tard), mais surtout présent grâce aux différentes situations : Mashiro ne connaissant rien du monde qui l’entoure, elle passe alors pour une fille très bizarre, aux yeux des personnes normales, mais dans le même temps, je n’ai pas pu m’empêcher de trouver mignon ses différentes réactions lors de ses découvertes.

Mashiro est donc une fille douce et gentille qui découvre la vie au cours de son voyage et qui va grandir au fur et à mesure, pour passer de petite fille à jeune fille. (Oui la métaphore est totalement évidente), malgré tout, tout n’est pas rose, et c’est aussi ce qu’elle va apprendre. Là aussi c’est un personnage cliché, mais je suis assez curieux de voir le chemin qu’elle va suivre au cours des septs autres tomes. Le Dieu du feu quant à lui est le personnage un peu rustre, bagarreur, mais qui fera tout pour protéger l’héroïne, il est lui aussi la source de situations rigolotes qui détendent l’atmosphère. Et enfin, le dernier personnage, le majordome de service, celui qui sera toujours élégant et qui protégera l’héroïne coûte que coûte. Ces personnages sont là aussi des clichés du genre, mais j’ai réussi à très vite m’y attacher surtout grâce à leur différents pouvoirs (C’est peut-être mon côté garçon ça !). En ce qui concerne les autres personnages importants, ceux-ci ont une importance capitale dans le passé de Mashiro, mais j’espère que l’on en apprendra plus dans les tomes suivants.

En ce qui concerne le dessin, Lovely Hair est assez classique mais très agréable à l’oeil. Le chara-design est aussi assez classique, mais il fonctionne plutôt bien. Et puis, Mashiro est toute mimi sous sa forme enfant et elle est plutôt jolie dans sa forme normale ! Comme je le disais plus haut, les scènes de combats présentes dans ce premier tome sont plutôt dynamiques et je dirais même plutôt impressionnantes à certains moments, et sans trop en dire, cela promet pour le tome 2.

Le tome 1 de Lovely Hair m’a permis de passer un bon moment malgré tous les aprioris que j’ai pu avoir au départ. Et même si certains se sont avérés vrais, le côté mythologique et fantastique sont un véritable plus venant contrebalancer les clichés. De plus, la présence de la famille de Mashiro promet de bon développement de personnages puis les scènes de combats ont réussi à me séduire complètement. Résultat des courses, j’ai fortement envie de savoir ce qu’il adviendra de Mashiro et de sa toison divine.
Donc si vous êtes comme moi, voyez ce que ça donne, sait-on jamais. Et si vous aimez les histoires fantastiques et les histoires d’harem avec une fille en protagoniste n’hésitez pas !

Disponible aux éditions Pika


Commentaires

Commenter :