bannière

Love and Lies Tome 1 de MUSAWO Tsugumi

Le 03/12/16 à 15:51:45 par Shinobivdk
image d'article

A la base, je n’avais pas prévu d’acheter Love and Lies, je n’ai jamais vraiment lu ce genre d’histoire mais celle-ci me faisait de l’oeil avec sa thématique particulière. Finalement, après avoir demandé quelques conseils, j’ai fini par sauter le pas et voici maintenant mon avis sur ce premier tome.

Synopsis

Bienvenue dans un monde où tomber amoureux est interdit.
De nos jours, c’est le gouvernement qui décide du conjoint avec lequel chaque citoyen, dès ses 16 ans, devra passer le reste de sa vie. Une réalité à la fois source d’espoir et de désespoir… Ce bonheur promis sur la base de critères génétiques, Yukari n’en veut pas, car il nourrit en secret un amour brûlant pour la populaire Misaki.
Dans une société où avoir des sentiments pour autrui est illégal, ce lycéen s’apprête à vivre une aventure interdite !

Avis

Comme indiqué dans le synopsis, la loi Yukari stipule que chaque adolescent doit être mis en couple à partir de ses seize ans, dans le but de contrer le faible taux de natalité du Japon. Dis comme cela, il est vrai que l’on peut considérer la situation comme cocasse. Cependant, et c’est ce que j’apprécie dans l’oeuvre, la situation décrite dans Love and Lies n’est pas si éloignée de la réalité. En effet, le Japon possède l’un des taux de natalité le plus faible au monde (7,93 ‰ en 2015) et un taux d’accroissement naturel négatif. Veuillez m’excuser pour la leçon de géographie mais cela montre à quel point la situation initiale de Love and Lies est basée sur un fait réel.

Pour en revenir à l’histoire en elle-même, pour le moment, elle est plutôt bien amenée. On sent que l’histoire n’a pas vocation à être sombre, mais l’auteur arrive toutefois à faire ressortir le côté sérieux de la situation en utilisant les doutes et les regrets du personnage principal. Grâce à cela, on sent bien que la loi Yukari (loi fictive, je le rappelle) a affecté toute la jeunesse Japonaise. Malgré tout, l’auteur arrive à renverser certaines des peurs des personnages en les rendant comiques. Si pour certains, la peur c’est de ne pas pouvoir être avec la fille qu’ils aiment, pour d’autres, c’est simplement la peur que l’autre moitié soit moche.
Enfin, non, cette dernière phrase était un peu réductrice : Dans Love and Lies, l’auteur ne nous montre pas, mais nous fait deviner que cette histoire de mise en couple forcée mets en lumière un autre problème, un problème actuel… Que je ne dévoilerai pas ici pour ne pas vous gâcher le tome.

En ce qui concerne la mise en perspective d’avenir de l’histoire, je dois avouer qu’au départ, je m’attendais à une histoire classique de triangle amoureux entre le personnage principal, la fille dont il est amoureux et la fille dont on le force à être amoureux. Mais comme je le disais précédemment, une problématique est soulevée et c’est cette problématique qui me laisse penser que ce triangle, pourrait s’avérer bien plus complexe. 

Les personnages principaux ne sont pas vraiment extraordinaires, on a ici des personnages types : Le garçon gentil mais maladroit avec la gente féminine qui est amoureux de la jolie fille de sa classe, cette même fille qui est amoureuse du héros, mais qui va tout faire pour cacher ses sentiments. Cependant, le vent de fraicheur vient de l’élément perturbateur de l’histoire, la « fiancée » de Yukari, même si celle-ci a des airs du cliché de la fille riche, intelligente et imbue d’elle-même, l’auteur en explique très bien la raison. Nous ne sommes donc pas dans du cliché pur et dur, mais il y a de bonnes idées. Le tout est mis en valeur par un dessin plus que correct, ce qui rend la lecture agréable et rapide. (Et puis ça permet d’admirer la beauté des personnages féminins).

Love and Lies tome 1 ne m’a pas déçu, au contraire, à certains moment il m’a surpris : Le principe de la mise en couple forcée est une bonne idée et certaines pistes laissées par Mitsuwano n’augure que du bon. Il n’y a plus qu’à espérer que l’on ne retombe pas dans le cliché du triangle amoureux classique.

Disponible aux éditions Pika


Commentaires

Neko

Je ne le connaissais pas ce manga et suite à ton avis je serais vraiment curieuse de le découvrir ! C'est vrai que vu le synopsis ça change un peu et comme tu le dis plus qu'à espérer que l'on ne retombe pas dans le classique triangle amoureux.

Panda93

Il est génial ton avis ça aide beaucoup a choisir et j'ai hésité a le prendre et du coup je les commendé mais je ne savait si j'allais accroché par contre je suis d'accord j'espère que ça va pas finir en triangle amoureux classique.
Commenter :