bannière

My Hero Academia - Quelques mois plus tard

Le 06/11/16 à 17:46:29 par Shinobivdk
image d'article

Il y a quelques mois, j’ai lu et publié mon avis sur le premier tome de My Hero Academia, si vous avez envie de lire, l’article est disponible ici. Si toutefois, vous n’avez pas envie, pour résumé, je disais que même si j’aimais l’influence « Comics » qui se dégageait de l’oeuvre, je trouvais le début de l’histoire trop classique et trop prévisible. Je terminais ensuite en me demandant si l’oeuvre arrivera à me surprendre par la suite. Qu’en est-il maintenant ?

Quelques tomes plus tard

Après la lecture des cinq premiers tomes, j’en suis arrivé à la conclusion suivante : 
Dans la structure même du scénario, My Hero Academia reste tout de même très prévisible. Jusqu’à présent, pas mal de codes (ou clichés) du nekketsu ont déjà été utilisés : La découverte du pouvoir, le rival, et le tournoi. Mais là où My Hero Academia réussit à tirer son épingle du jeu, c’est dans la manière d’utiliser ces clichés. Ainsi, l’acteur arrive à les utiliser pour développer à la fois ses personnages, mais aussi son univers en mettant le doigt sur les différentes failles de celui-ci et mettre en lumière une nouvelle facette de son oeuvre. La première fois, il est donc surprenant de voir que My Hero Academia traite d’un sujet se rapprochant d’un « génisme » propre à cet univers « plus ultra » où certaines personnes sont conçues dans le but d’être encore plus puissantes que leurs parents.

Les personnages de l’histoire ne sont pas en reste, chacun possède ses propres problèmes et son propre potentiel de développement, mais ces problèmes justement sont, pour la plupart du temps, facilement représentable dans notre propre monde : La reconnaissance de sa famille, vouloir aider sa famille, le genre de chose que pourrait vouloir un humain normal. 
D’autre part, j’adhère de plus en plus aux cases et aux traits dynamiques de l’oeuvre ainsi qu’aux détails apportés aux personnages.

Pour l’instant, après cinq tomes, l’oeuvre arrive toujours à me surprendre. Même si au départ j’étais septique, je ne peux que vous conseiller de commencer My Hero Academia, pour son univers, ses personnages, et leur utilisation !
En France, nous en sommes bientôt en tome 6, au Japon, 11. J’espère que My Hero Academia sera toujours… Plus Ultra !


Commentaires

Commenter :