bannière

ARK:ROMANCER tome 1 de LIM Dall Young et KIM Sohee

Le 20/08/16 à 18:11:07 par Shinobivdk
image d'article

Résumé (Tiré du tome)

Suite à un terrible fait divers, Sôji perd toute sa famille et se retrouve seul au monde. Devenu un adolescent apathique et solitaire, le jeune lycéen préfère sécher les cours et mener une vie indolente chez lui.
C’est alors qu’il croise le chemin d’Ekatarina Brünwald, une mystérieuse fille venue d’une autre planète. Cette rencontre va boulverser la vie de Sôji, qui se retrouve malgré lui au centre d’un complot où se mêlent le destin de la Terre et de celui de Landmia.

Avis

Me laissant tenter par ARK:ROMANCER grâce à la communication de l’éditeur Doki-Doki, j’ai donc commencé ce tome en étant en terre inconnue. Cependant après quelques minutes de lecture, je me suis rendu compte que ce début d’histoire a été déjà lu un bon nombre de fois : 
Un lycéen plutôt banal, se retrouve dans une situation hors du commun, juste après avoir rencontré une jeune fille jolie, mais néanmoins étrange. Même si personnellement, j’apprécie ce genre d’histoire, il est vrai que cela pourrait en rebuter certains. Mais au-delà du cliché, l’histoire possède un concept que j’ai trouvé intéressant et qui, je pense fait et fera peut-être la force d’ARK:ROMANCER

Sôji est un adolescent refusant d’aimer et d’être aimé par quelqu’un, il rencontre alors Ekaterina, vivant à Landmia, un monde où les habitants ne doivent ressentir aucune émotion. En plus de cela, celle-ci demande à Sôji de lui enseigner l’amour. Même si ce dernier point a été déjà vu dans pléthore d’oeuvres, j’ai apprécié le fait qu’ici, les deux personnages ont un problème avec leurs émotions et que pour une fois, ce n’est pas un problème qui est à sens unique.

Comme on peut s’y attendre, le fait qu’Ekatarina cherche à découvrir l’amour est prétexte à quelques situations comiques, sur le fait de s’embrasser, avoir un bébé… Mais que c’est agréable de voir que toutes ces situations ne reposant à aucun moment sur « Touche ma poitrine ! » ou « Tombe à côté de ma culotte…». Par contre, désolé pour ceux qui n’aime pas, mais nous avons ici le droit à un triangle amoureux, mais c’est gentillet.
Pour continuer sur le concept de l’histoire, celle-ci possède des combats courts mais plutôt bien rythmés, la puissance des attaques est parfaitement perceptible et les différents design des Arks sont assez sympathiques. D’ailleurs, en général, le dessin est agréable à l’oeil et n’est jamais brouillon, rien de transcendant mais loin d’être mauvais.

Comme je le disais plus haut, les points communs que possèdent les deux protagonistes sont intéressants, mais dans ce premier tome, ils ne sont pas développés plus que cela, juste de quoi faire connaissance avec eux. Même si la série ne fait que trois tomes, j’espère que l’auteur prendra un peu de temps pour, par exemple expliquer un peu plus certains comportement de Sôji.

ARK:ROMANCER tome 1 est une bonne surprise, qui nous amène directement dans le vif du sujet. Ses concepts sont intéressants et permettent de passer du bon temps. Toutefois, comme la série ne fait que trois tomes, espérons que les deux derniers tiers de l’histoire ne la rendront pas oubliable.

Disponible aux éditions Doki-Doki


Commentaires

Luchigo

C'est une oeuvre de Lim Dall-young ça ! Franchement j'ai lu beaucoup de ces oeuvres (Freezing par exemple évidemment, etc...) et elles sont toutes assez sympa je trouve. Comme tu l'as dit le concept de Ark:Romancer est assez intéressant, et je pense que même si il n'y aura que 3 tomes, cela ne devrait pas trop nous decevoir. Après étant quand même en (seulement) 3 tomes, il est aussi possible que la fin ne soit pas une vraie fin mais ce n'est pas pour autant que cela nous décevra.
Commenter :