bannière

My Hero Academia tome 1 de HORIKOSHI Kohei

Le 03/06/16 à 20:51:52 par Shinobivdk
image d'article

Avant de commencer, je précise qu’il n’y a pas de synopsis car cela reviendrait à divulguer le contenu de ce premier tome.

My Hero Academia ou Boku no Hero Academia dans la version originale est la nouvelle série en vogue dont les droits ont été obtenus par les éditions Ki-oon en France. Dans notre pays, le manga a eu lui aussi son petit buzz mediatique quelques mois à peine, après One Punch Man. Là encore, il est question de super-héros, plus précisément d’une académie de super-héros dans un monde où ceux-ci sont considérés comme fonctionnaires. Mais après avoir eu ma curiosité attisée, quel est donc mon avis ?

My Hero Academia nous plonge dans un monde où les super-héros sont en fait le palier suivant le nôtre dans l’évolution. Ici les super-héros ne sont pas des Kamen Rider ou des Ranger typiquement Japonais mais bien des héros avec des pouvoirs, des costumes faits à la main, on ressent donc bien l’influence des comics et l’oeuvre ne s’en cache absolument pas. C’est un point que j’apprécie beaucoup car il est rare de voir dans le milieu du manga et de la japanimation, des oeuvres traitant de ce genre de super-héros, la première me venant en tête étant Tiger And Bunny (Que je vous conseille). L’univers est donc plutôt agréable et on rentre facilement dedans, ce premier tome place les bases de l’univers ainsi que les personnages. Mais, si on rentre facilement dans l’univers en question, n’est-ce pas parce qu’on en a l’habitude ?

L’une des phrases que l’on voyait le plus souvent en France concernant My Hero Academia était « C’est le successeur de Naruto », (Personnellement, si dans le futur ça s’avère être le cas, j’espère que l’élève dépassera le maître, et vous me direz qu’en même temps ça ne serait pas difficile). Et je comprends pourquoi cette phrase. Dans les deux cas, on a un héros qui est rejeté car différent, (sauf que dans chez le ninja c’est TOUT un village qui le rejette). et il obtient un pouvoir qui va lui permettre de faire sa place (Devenir Hokage ou super-héros). Puis, au fur et à mesure, le héros se fait des amis, apprend à maîtriser son pouvoir (Tiens, ça marche aussi avec One Piece et Bleach...). 
C’est vrai que dit comme ça, ça fait un peu rabat-joie, mais avec ce premier tome, on a l’impression de relire encore une fois la même histoire, avec les mêmes archétypes de personnages, je ne dis pas que l’histoire commence mal, mais un peu de changement parfois ça fait du bien. Ne vous méprenez pas ce n’est que le premier tome et il commence plutôt bien. Si vous n’avez pas l’habitude de lire ce genre de chose, ce sera un agréable moment et peut-être une excellente surprise. Mais si vous êtes comme moi, ce sera agréable, mais l’effet de surprise ne sera plus là. 

A voir donc avec les prochains tomes si j’arriverai à être surpris ou si au final, j’arriverai à tout prédire à l’avance. Mais si vous ne connaissez pas trop, prenez-le c’est sympa !

Disponible aux éditions Ki-oon


Commentaires

Commenter :